Actions

Financer son projet

De RAME

Ah les sous… !
On cours après, C’est, pour beaucoup, le nerf de la guerre, c’est la première douane à passer pour s’embarquer dans son projet. Souvent, c’est une source de stress, car on a rarement la somme nécessaire pour partir lorsqu’on commence à concevoir son projet, et il faut donc imaginer l’argent qu’on aura, à la fin, quand on partira. Imaginer le montant des dons, des subventions, pas si simple, et ça conditionne souvent la taille du projet avant même qu’on ait commencé les démarches.


Avant de commencer…

L’argent, ça ne fait pas tout. On peut avoir très peu d’argent, et faire un projet réussi et dont les gens entendent parler (On a roulé sur la terre, Sylvain Tesson et Allexandre Poussin, avec 1000€ en poche), Tout comme on peut faire un projet raté, qui n’a pas abouti ou qui a fait flop dans sa communication, alors qu’on avait eu beaucoup de sous.

Vous êtes, vous devez être un couteau suisse. Toucher à tous les domaines, savoir être créatif dans toutes les situations, imaginer une solution avec les ressources que vous aurez. Ça, c’est la richesse inestimable et inconditionnelle, la base de la réalisation de tous nos projets. C’est grâce à cela que vous vous en sortirez toujours, où que vous soyez, combien que vous ayez, quel que soit votre problème !

L’argent, c’est la forme de votre couteau suisse. Il peut être gros, rutilant, avec une panoplie d’outils très large – ça c’est quand on a de l’argent –, ou bien cabossé, simple, avec déjà des traces d’utilisation, voire un peu rouillé – ça c’est quand on n’en a pas –, mais tout cela n’altère pas ses capacités : il fonctionne, il répond aux besoins, et même simple, il a toutes les fonctions nécessaires pour résoudre un problème.

Vous êtes un couteau suisse !



Bon, ça n’empêche que le confort de ne pas toujours avoir à faire avec des bouts de ficelles, c’est agréable, reposant, rassurant (mais jamais nécessaire !). Alors quand on peut avoir des moyens, pourquoi s’en priver ? Acceptons-les, demandons-les, et au mieux on n’en aura pas besoin, et cet argent pourra être investi judicieusement, servir à aider des gens rencontrés, imaginer un rendu de qualité, …


Les sources de ressources

1. Vous-même

Vous êtes votre premier investisseur, et ce de trois manières différentes :

  • Vos fonds propres,
  • Votre patrimoine matériel déjà existant,
  • Votre capacité à gagner de l’argent en faisant toutes sortes de travaux entre maintenant et le départ (vente de gâteaux, emballage papier cadeau pour noël, jouer de la musique dans la rue, garde d’enfants, taille de haies, …).


2. Vos proches

Vous en parlerez forcément à votre famille, à vos amis proches. Avant même de parler de financement participatif, tous ces gens sont aussi des personnes ressources.

Elles peuvent vous apporter des connaissances, des cartes, des livres, vous prêter leurs bras pour faire des préparatifs avec vous, vous prêter du matériel spécifique à votre projet (gopro, sac à dos, matériel de montagne, de vélo, maritime, …), vous aider à trouver des travaux à faire en parlant de votre projet autour d’elles, …

Vos proches sont vos ambassadeurs de premier ordre. Il n’y a pas meilleur réseau que celui du bouche-à-oreille, et c’est celui de vos proches qui fonctionnera le mieux. Servez-vous en !

Gardez toujours à l’esprit que beaucoup de matériel dort chez chacun de nous, et souvent, vos proches seront ravis de pouvoir vous dépanner en vous prêtant des choses dont vous avez besoin et dont ils ne se servent pas !


3. Le financement participatif

C’est la mode,ça marche bien, c’est ludique, facile, et l’interface en ligne comme les contreparties enlèvent la situation malaisante de « je viens vous voir pour vous demander de l’argent ».

Un bon crowdfunding, c’est :

  • une présentation du projet claire, complète, agrémentée de photos, vidéos, dessins, graphiques, …
  • des liens vers un site, des réseaux sociaux, où vous mettez de l’actualité
  • des contreparties réalisables pour vous, avec des montants variés et corrects. Ne commencez pas à 200€, on est pas tous aussi riche que votre grand-mère ! 5,10,15€ sont des montants qui feront beaucoup d’adeptes, et mieux vaut 10 personnes qui vous offrent 5€ qu’aucune 200€ !
  • un partage très large de votre demande, et une incitation à faire tourner l’info
  • un suivi régulier, pour remercier ceux qui vous font un don, et les intégrer à la grande famille de gens qui vous aident, qui vous accompagnent, à qui vous donnerez des nouvelles régulières.
N’oubliez jamais qu’un financement participatif ne s’arrête pas

lorsque vous recevez l’argent !
Vous avez ensuite à remplir votre part du contrat, en faisant les contreparties,

et en donnant des nouvelles de votre projet !


Attention aussi à ne pas bâcler vos contreparties. Personne, vous non plus, n’a envie de recevoir une carte postale avec un message bateau, une photo qui ne représente pas le projet, ou un cadeau sans intérêt. Prenez soin de vos donateurs, non seulement parce que ça fait plaisir, mais aussi parce que ce n’est peut-être pas votre dernier projet, et que si vous voulez pouvoir de nouveau les solliciter, il vaut mieux qu’ils gardent un bon souvenir de la dernière fois qu’ils vous ont aidé ! 😉

Les questions qui peuvent guider votre financement participatif :

  • Le projet XXXX, késako ?
  • Les objectifs
  • L’origine
  • Une dimension environnementale et éthique
  • Les porteurs de projets :
  • Le matériel/véhicule (par exemple les vélos, le bateau, le cheval, … C’est important de présenter ce avec quoi vous partez)
  • À quoi servira la collecte

Vous pouvez également mettre cette phrase en exergue :
« Le financement participatif est mis en place pour nous aider à financer la partie audio-visuelle (par exemple) de notre projet. »

  • Quels besoins ?
  • coordonnées
  • liens pour en savoir plus
  • Une présentation de vos soutiens que vous avez déjà, ou des structures qui vous aident (par exemple, si vous êtes soutenus par Sentiers du Devenir, vous êtes invités à faire apparaître "Un projet en collaboration avec l’association Sentiers du Devenir", et à présenter rapidement l'association (inspiration)).


Quelle plateforme choisir ?

Il existe aujourd’hui une multitude de plateformes de crowdfunding. Mais sachez une chose : ce n’est pas la plateforme qui fait la réussite de votre récolte. Beaucoup de site avancent comme argument que votre projet est présenté sur leur site, et que des gens, que vous ne connaissez pas, pourraient tomber dessus en faisant une recherche, et vous donner des sous.

En fait, non. 99 % des donateurs sont des gens qui ont été sensibilisé à votre campagne par le bouche à oreille, et la manière dont VOUS avez communiqué sur votre projet. Donc le choix du site ne doit pas se faire en fonction de son renom.

Adhérer à l’association Sentiers du Devenir vous permet d’utiliser helloasso. Cette plateforme présente de nombreux avantages par rapport aux autres :

  • ne prend aucune commission sur les dons qui vous sont versés.
  • N’a pas besoin que le montant demandé soit atteint pour vous verser l’argent. Si vous avez demandé 4000€, et que vous n’avez récolté que 2500€, cela vous sera versé, alors que sur d’autres plateformes, si vous n’avez pas atteint le montant souhaité, les contributeurs sont remboursés de leur don et vous ne recevez rien.
  • Vous gérez vous-même directement tous les paramètres de votre campagne, et pouvez les modifier à tout moment. Vous aurez aussi un document récapitulant la totalité des infos récoltées auprès des donateurs, notamment pour leur faire parvenir leur contreparties.
  • la durée de votre demande de financement est personnalisable. Là où les autres sites vont bloquer à 1 ou 2 mois, vous pourrez ici choisir vous-même combien de temps vous laissez accessible la campagne !


Quel montant demander ?

Êtes-vous audacieux ou prudent ? Pensez-vous adresser votre campagne à un cercle restreint, ou de la manière la plus large possible ? Cela conditionnera votre montant.

On calcule souvent les recettes d’un budget de cette manière : 1/4 vous, 1/4 la campagne, 1/2 bourses. Mais vous pouvez faire aussi 1/3 pour les trois, voire 1/2 vous, 1/2 la campagne !

Rappelez-vous qu’avec hello-asso, vous récolterez de toute manière le montant que les gens vous aurons versé, que la campagne soit une réussite ou non ! Cependant, mettre un montant très élevé et ne pas assumer une communication large et intensive ensuite, c’est risquer de décourager les quelques donateurs qui viendraient faire un geste, et qui verraient le total des participations bien bas par rapport à l’attente…


4. Les bourses

Il en existe pleins. Des nouvelles apparaissent assez souvent (créations de nouvelles fondations…) et d’autres disparaissent. Si vous en trouvez qui ne sont pas référencées ici, n’hésitez pas à nous le faire remonter, pour qu’on les rajoute ! 🙂


Vous pouvez trouver sur le site de la fondation de France, pas mal de bourses, qui peuvent coller avec votre projet. Allez faire un tour ici. Ils ont aussi un guide des bourses qui sont présentes sur leur site (et il y en a beaucoup !) C’est par ici.


Voyage

Nom montant commentaire
Défi Jeunes De 1 600 à 8 500 € Pour les 18-30 ans. Direction de la Jeunesse et des Sports de chaque département. Pour profiter de ces bourse il faut qu’un sponsor ou un partenaire privé soit intéressé par le projet et apporter au moins 30 % du montant de la bourse demandée.
Bourses AVI International 3 bourses de 3000 euros, Sans limite d’âge
Bourse Act’n Travel 3 bourses de 2 500€, 1 500€ et 1 000€. Pour les 18-28 ans. Deux cessions par an.
Bourse de l’Aventure de la Mairie de Paris Allant de 760 à 7 600€ Pour les 16-28 ans pouvant justifier d’un domicile ou lieu de travail parisien. Dépôt des dossiers avant le 15 mars sur le site.
Bourse Zellidja montant maximum de 1100€ Du Ministère de l’Education nationale et le ministère de la Jeunesse et des Sports. 200 bourses, pour les 16-20 ans. Projets d’étude et de reportage à l’étranger. Il faut voyager seul et au minimum un mois.
La bourse de l’aventure chrétienne Trois prix, de 5000€, 3000€ et 2000€. Oui ça existe !
La Ville d’Issy-les-Moulineaux 3000, 2000, 1000 et 500€. Bourse de l’aventure à ceux qui vivent ou étudient sur la commune. avoir entre 18 et 25 ans.
Bourse MXP (Millet) De 15000 € à 40 000 €. Sans limite d’âge. Date limite d’inscription : 14 septembre au 11 mars.
Bourse Expé 20000€ à répartir entre tous les projets sélectionnés (en matériel et en dotation financière) Une autre bourse de montagne, qui est déjà un regroupement de plusieurs entités (ville de grenoble, expé, beal, petzl, ferrino, …)
Fondation Petzl les contacter vous pouvez proposer votre projet, pour obtenir de l’aide directe.
La bourse des possible 3000, 2000 et 1000€ Candidature du 15 mars au 8 septembre.
Bourse Déclics Jeunes de la Fondation de France 7 600 € Pour les 18-30 ans. Date limite d’inscription : 15 novembre.
La guilde Entre 2000 et 15000€ Financements pour des micros-projets à l’étranger qui ont un penchant humanitaire, mais pas d’urgence.
Bourse de l’aventure 15000€ divisés entre 5 projets Proposée par la guilde. Ils ont mis en place du prêt de matériel aussi, à voir ce que ça donne, ce n’est pas encore testé. Allez voir, c’est par là.
bourse spécifique pour les aventures maritimes 5000€ Toujours proposée par la guilde.
Appels à projet, regroupés par Ulule En fonction A voir si vous correspondez à une des offres en cours. C’est assez large, donc il y a moyens que vous trouviez votre bonheur !
Admical (mécénat) un autre site ici.
Découvrir le monde 150 euros pour 2 semaines, 300 euros pour 3-4 semaines. Si votre projet se déroule en Allemagne, vous avez entre 16 et 30 ans, vous pouvez voir pour demander cette aide : projet individuel mis en place par l’état.
Les trophées du voyage 3500€ plus les billets d’avion (honte sur ceux qui prennent encore l'avion) Est-ce toujours valable ?? La page ici et une autre , mais ça date… Partagez-nous vous infos ici.


Environnement

Nom montant commentaire
Prime de « J’agis pour la nature » 1000€ Pour les 18-35 ans qui font du bénévolat nature, 3 jurys par ans.
Trophées MY POSITIVE IMPACT En tant qu’asso, les prix sont : 10000€ pour la première, 5000€ pour la seconde. Concours de valorisation des solutions pour le climat.
La bourse AVIVA Elle aide sur 4 thématiques : alimentation et santé, environnement et transition énergétique, inclusion et emploi, assurance responsable et prévention. Elle soutient des projets qui se veulent durables (c’est-à-dire, souvent des projets ancrés sur leur territoire et qui sont avec un impact important).
wweeddoo - Appel à projet Différents appels à projet, parfois de la CAF de certains départements (comme ici). S'adresse aux jeunes de 13 à 30 ans.


Création

Nom montant commentaire
La SCAM 6000€ (chaque bourse) Propose 9 bourses différentes pour différents domaines (film, écrit, radio, ...) ! Vous allez sur la catégorie qui vous correspond et vous trouverez tout. Vous trouverez aussi toute sortes de prix pour votre discipline, qui vous permettrons en plus de la bourse, de pouvoir peut-être récolter des récompenses !
La bourse de la vocation 8000€ Décernée par la fondation MARCEL BLEUSTEIN-BLANCHET, ainsi que le prix littéraire (4000€) et le prix de poésie (4000€). Les conditions sur cette page.
Gopro "de l’argent, des équipements et une couverture médiatique" Envoyer photos ou vidéos réalisées avec une gopro, et tenter de gagner un prix.
#EUandME 7 500€ Concours de jeunes réalisateurs européens : Cinq jeunes réalisateurs de 18 à 35 ans seront sélectionnés.

Trois liens à visiter : cette page, celle-ci et enfin celle-là.

Société des poètes différents prix Tout est noté ici. Gratuit pour les moins de 25 ans, 28€/recueil pour les autres. Du 15 avril au 31 octobre de l’année en cours.

Bibliographie, ressources supplémentaires et aide à la rédaction de l’article

  • Millet a mis en place plusieurs très bons articles pour faire son projet, ça se trouve ici.
  • Coureur des bois a de bons conseils aussi, c’est par là.
  • La charte éthique de ABM, à lire et relire, c’est par ici.
  • Des conseils de ABM toujours, sur les sponsors, sur cette page.
  • Des fiches sur la navigation, un sujet hors sujet ici… C’est par là.
  • une page sur les subventions, sur ce site.
  • Un guide des aides et des subventions sur cette page.


5. Les subventions

Les subventions, c’est un truc public. Il faut vous rapprocher des villes, départements, régions d’où vous venez. Si le projet que vous avez les met en valeur, vous pouvez tout à fait recevoir des subventions de leur part. Pour le Tour de l’Isère, nous avons eu 1500€ de la ville de Grenoble par exemple. (Et zéro du département aussi, mais bon…) En voici quelques unes, mais renseignez-vous directement auprès de vos structures. CERFA à remplir pour la demande de subvention


Isère

Voilà une subvention possible pour des projets sur le territoire, liés à l’éducation , les loisirs et la culture. Orientée pour les jeunes. La page ici.

Voilà un autre lien , qui est pour l’aide à la jeunesse et aux loisirs. La page ici.

Bourse de l’Aventure du Conseil Général de l’Isère : Cette initiative du Département permet de financer les projets teintés d’aventures sportives, mais aussi sociaux et humanitaires de jeunes Isérois. Des projets où c’est moins l’exploit qui est valorisé que l’enrichissement d’une discipline, l’implication personnelle ou collective. Bourse variant de 200€ à 1000€. Est-elle toujours valable ? rien sur le net… contacter directement le conseil général ?


Région Rhône-alpes-Auvergne

Vous pouvez trouver des informations sur cette page. Et si vraiment vous êtes chauds, vous pouvez peut-être répondre à un appel à projet ! Vous trouverez ça sur cette page… Vous trouverez aussi des infos sur des aides à la formation des bourse au mérite ou des soutiens pour des projets d’intérêt général (lisez bien toute la page !) sur ce site.


Région nouvelle Aquitaine

Pour ceux qui vivent là (il y en a ?), il y a la bourse René Caillié de l’aventure. Destinée au 18-30 ans, elle subventionne à la hauteur de 1000€. dépôt du dossier au 15 Mai au plus tard. La page de la bourse ici.


Région Hautes-Alpes

Si elles proposent encore une bourse qui vous conviendrait, c’est ici que vous pourrez la trouver. Voir cette page.

Bourse Expédition du Conseil Général des Hautes Alpes : Cette action permet une aide financière aux projets d’expéditions à travers le monde. Les thèmes doivent être originaux et le Conseil Général exige en retour une communication et l’existence d’un intérêt pour la population haut-alpine. Est-elle toujours valable ? rien sur le net… contacter directement le conseil général ?


France

Sait-on jamais, si vous êtes à la dèche, que vous avez entre 18 et 25 ans, que vous êtes étudiant·e boursier·e, vous avez droit à partir en vacances avec des aides : attention ça ne marche qu’avec des lieux proposés par le site. C’est par là ! jusqu’à 150€ .


Europe

Vous pouvez aller faire un tour aussi sur cette page (financement attribués de 2014 à 2020, c’est possible que lien lien soit mort au-delà, prévenez-nous le cas échéant !).


Autre

Iles et vilaine, pour les 18-35 ans : Bourse jeunes à travers le monde, 200 à 2000€. C’est par ici, et plus encore.

Yvelines, pour les 18 à 30 ans, la bourse « Citoyens des Yvelines, acteurs du monde », de 500 à 700€. C’est par là.


Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouver ici une liste d’institutions référencées par la fondation Nicolat Hulot.


6. Les sponsors

Deux choses : faire un dossier de présentation de votre projet. Puis y aller au culot, le poser partout. Partout ! Tant que vous respectez vos valeurs bien entendu.

On vous en dira plus bientôt sur cette partie, là je vais dormir, c’est 3h du mat.

En attendant, vous pouvez venir discuter de cette partie ici, donner vos conseils, vos astuces !